[ASDL#7] Les fils de Teuhpu

FILS DE TEUPU

Mais d’où vient ce titre de noblesse ? Un drôle de nom qui n’a plus de sens et qui jette aux yeux une poudre de perlimpimpin, une boîte à diable qui fait fuir les pisse-vinaigre et autres méfiants méchants jamais contents… Sans trop se prendre au sérieux, trompette, trombonne, sax baryton, banjo, batterie, et pour la basse, une poubelle ou un soubassophone (sorte de tuba), ou une pelle électrique, forment la « moulinette » Teuhpu d’où sortent des instrumentations fraîches, des chansons simples, ironiques ou absurdes sur un ton volontairement léger.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s